Coronavirus: manque d’infos et de consignes claires au personnel!

Information aux travailleurs de la commune et du CPAS de Saint-Gilles.

Devant les diverses interpellations des travailleurs que nous recevons, la CGSP ALR de Saint-Gilles a interpellé l’employeur à plusieurs reprises ces derniers jours en posant une série de questions, malheureusement restées sans réponse claire pour la plupart. Sauf pour ce qui concerne les salaires: en effet, tant la direction de la commune que du CPAS nous a indiqué que durant cette période de crise les salaires du personnel seraient garantis à 100% pour les travailleurs dans tous les cas (excepté pour les cas de certificats médicaux: après période de salaire garanti, la procédure habituelle est d’application avec la mutuelle – voir RT).

Par ailleurs, pour toutes les infos relatives au coronavirus, nous vous invitons à consulter le site officiel du SPF Santé publique et à bien suivre les mesures de base de prévention et d’hygiène pour votre santé et celle des autres.

Aux personnels soignants, caissières, enseignants, puéricultrices, techniciennes de surface, éboueurs, policiers, pompiers, ambulanciers, postiers, cheminots, personnel de la Stib… MERCI !!!

89966437_3327901203889462_8138126370585706496_n

 

Vous pouvez lire ci-dessous nos différentes interpellations:


Envoyé le 18/3/20 – A l’attention des directions de la commune et du CPAS de Saint-Gilles.

Suite à la réunion CPPT restreint du 17/3/2020 à la commune de Saint-Gilles, la CGSP déplore que la réunion ait été écourtée sans que l’ensemble des questions élémentaires et urgentes aient pu être débattues concernant la protection et la prévention des travailleurs quant à la crise sanitaire actuelle.

Nombre de questions des travailleurs et des délégations syndicales restent donc sans réponses à ce jour. Nous déplorons le manque cruel de communication de la part de l’employeur ainsi que le manque de prévision, de prévention et de planification quant à la situation.

Nous constatons malheureusement qu’à cause de ce manque d’informations de l’employeur, des consignes parfois absurdes et dangereuses sont données par les lignes hiérarchiques aux travailleurs avec lesquels ils sont en contact direct.

Cependant vu l’urgence des déclarations du gouvernement fédéral d’hier soir, et vu que les dernières consignes données au personnel restent imprécises et parfois déjà obsolètes, nous demandons en priorité que :

    • Des consignes claires et écrites doivent parvenir à tous les travailleurs ce jour avant midi en ce qui concerne le télétravail généralisé partout où c’est possible et l’organisation de roulement dans les services reconnus comme essentiels. Les travailleurs et leurs représentants attendent les tableaux concrets de ces roulements de ces services essentiels qui doivent continuer pour la population de saint-gilloise.
    • L’employeur a-t-il à sa connaissance des cas positifs de Coronavirus parmi ses travailleurs ou leur famille ? si oui combien ? quelles sont les procédures écrites et précises à suivre par le personnel si des cas se présenteraient ?
    • De quels moyens de protection et prévention dispose l’employeur de manière à garantir la santé et la sécurité de ses travailleurs sur les lieux de travail ? sont-ils en suffisance ? pour quels travailleurs ?

 

Envoyé le 16/3/20 – CPPT extraordinaire – Questions à l’employeur : coronavirus – 17/03/2020

Recommandations du gouvernement fédéral : afin d’ éviter et ralentir la propagation du virus et éviter l’engorgement dans les hôpitaux, favoriser le télétravail, sortir le moins possible, appliquer les mesures de prévention de base…

Mais « le travail peut se poursuivre dans la mesure du possible ».

Constats:

Mais il est certain que d’autres mesures du gouvernement vont arriver dans les prochains jours/semaines.

Mais jusqu’à présent aucune information du Ministre des pouvoirs locaux bruxellois au sujet des communes et cpas : à interpeller.

Mais dans les pouvoirs locaux, manque d’attention portée à la protection du personnel social et de soin aux personnes (malades, âgées, de la petite enfance, précaires…).

 

Questions et propositions de la CGSP :

à Situation exceptionnelle = mesures exceptionnelles

à Rester à la maison, c’est se protéger et protéger les autres.

à Les travailleurs n’ont pas à subir les coûts des conséquences de ces événements !

    • informer les travailleurs de ne pas venir au bureau s’ils présentent des symptômes de maladie ou s’ils sont considérés comme personnes à risques (diabétique, asthmatique, problèmes immunitaires, personnes plus âgées…)
    • toutes les réunions/formations devraient être reportées.
    • Limiter au maximum le contact avec le public : décaler l’horaire pour ne pas devoir se rendre au boulot pendant les heures de pointe, favoriser l’ouverture de certains guichets par rapport à d’autres, limiter l’ouverture de certains service non essentiels ou non urgents, présence alternée avec les collègues sur le lieu du travail, limitation de l’accès du public dans les locaux, installation de plexis provisoires à certains guichets, organisation de tournantes ou services minimum…
    • l’organisation du télétravail exceptionnel : pour quelles catégories de personnel, fonctions ? avec quels moyens/matériels/organisation ? quelle rémunération ?
    • afin de diminuer le nombre d’enfants dans les écoles et donc ralentir la propagation du virus, permettre aux travailleurs parents de rester chez eux pour garder leurs enfants. Avec quelles conséquences sur leur rémunération ?
    • dans les cas où le télétravail est impossible pour certaines fonctions, organisation de dispenses de service avec maintien des droits ? congé prophylactique ou chômage technique étant discriminatoire car à 60% p/r aux télétravailleurs à 100%… Certains GDP seraient déjà en chômage technique sans concertation ?
    • organisation et prévention dans les maisons de repos des cpas, pour les résidents et pour le personnel ?
    • procédures et instructions en cas d’infection d’un membre du personnel ?
    • si contamination par collègue, pendant l’exécution du travail, alors accident de travail ou maladie professionnelle reconnu ?
    • sélection des tâches indispensables/essentielles ? par exemple :
      • soins-repas-hygiène aux résidents des maisons de repos,
      • distribution de colis au Resto du Cœur,
      • assurer un accueil de base par des assistants sociaux pour les usagers des cpas, par ex aide médicale urgente…
      • assurer un accueil résiduel dans les écoles et crèches communales pour les parents travaillant dans les soins de santé et dans la sécurité, l’enseignement…
      • paiement des salaires et RIS.
      • … ?
    • Organisation d’un accueil résiduel dans les crèches comme pour les écoles : accueil seulement des enfants de parents travaillant dans les soins de santé, la sécurité, l’enseignement…
    • l’organisation de l’entretien, si toutefois le personnel est présent en suffisance,  doit être revue, afin de privilégier le nettoyage avec du produit désinfectant des surfaces et objets que l’on touche (les sanitaires, éviers, robinets, wc, téléphones, claviers, écrans, photocopieurs/imprimantes, rampes d’escalier, poignées de portes, pointeuses, interrupteurs, boutons, machines à café, distributeurs…)
    • si des transports en commun sont supprimés (trains SNCB en moins notamment), pas de pénalité pour les travailleurs utilisant ces lignes ? confirmation du maintien des droits ?
    • livraison de courses aux personnes âgées ? par quels travailleurs ? quand ? avec quelles protections, quels EPI ? Quelles courses ?
    • quelles mesures de protection et EPI pour les assistants sociaux qui réalise des maraudes, les aides-familiales et ménagères, les travailleurs aux guichets aux accueils ou recevant du public, les puéricultrices, les accueillants de garderie…  ?
    • Comment dès lors protéger ce personnel et éviter de transformer ce personnel en vecteur de transmission virale ?
    • Si des travailleurs annulent des congés annuels et extra légaux, ceux-ci doivent pouvoir être reportés. Des demandes éventuelles de l’employeur d’annulation de vacances, de changements d’horaires, ne peuvent avoir aucune conséquence financière sur les travailleurs. Nous demandons un engagement clair à ce sujet.
Nous demandons que le Sipp et le MT du Sepp soient bien sûr associés aux discussions à venir.
Nous demandons une position politique claire et immédiate à ces sujets.

 

Envoyé le 13/3/20

Vu les circonstances actuelles et les mesures de prévention préconisées par le gouvernement fédéral, si cela devait s’appliquer à la commune ou au CPAS de Saint-Gilles, nous exigeons que les travailleurs qui seraient amenés à rester chez eux, indépendamment de leur volonté et non couverts par un certificat médical, gardent l’entièreté de leurs droits à la rémunération à 100%.

Dans ce cadre, nous refusons que ces travailleurs soient éventuellement placés en chômage technique, puisque leur rémunération ne serait pas garantie à 100%, mais nous demandons effectivement à l’employeur d’octroyer des dispenses de service afin que ces travailleurs puissent garder leur rémunération à 100%, comme cela est déjà d’application dans d’autres communes de la Région bruxelloise. Pour la CGSP, les travailleurs n’ont pas à subir le coût de ces événements.

Nous vous rappelons également votre obligation d’organiser la concertation sur ces sujets en tant qu’employeur public.

Nous demandons d’ailleurs à ce qu’un CPPT, voire un CPPT restreint, soit organisé en urgence, vu que notre interpellation par email du 9/3 est restée sans réponse jusqu’à ce jour.

En effet, beaucoup de questions en matière d’organisation du travail et de prévention restent encore en suspend; notamment, prévoir des instructions et procédures au cas où quelqu’un tomberait malade en présentant des signes d’infection au coronavirus, organiser du télétravail exceptionnel.


 

Envoyé le 9/3/20

Quels sont les mesures appliquées ou prévues par l’employeur en matière de prévention du Coronavirus? Notamment par rapport aux recommandations mentionnées par le SPF emploi et l’OMS (lire liens ci-dessous).

La CGSP demande de placer ce point à l’ordre du jour des CPPT.

https://emploi.belgique.be/fr/actualites/coronavirus-mesures-de-prevention-et-consequences-sur-le-plan-du-droit-du-travail

https://d34j62pglfm3rr.cloudfront.net/downloads/OMS_GETTING_WORKPLACE_READY_FOR_COVID_FR.pdf